Tendinite du coude Épitrochléite (golfer’s elbow)

Reprenez votre vie en main.

Comment reconnaître une tendinite du coude/épitrochléite (golfer’s elbow)?

La tendinite du coude/épitrochléite, communément appelée golfer’s elbow, provoque une douleur à l’insertion des muscles fléchisseurs du poignet et des doigts (face interne du coude). Cette douleur tend à augmenter lors de la flexion du poignet ou lors de pronation (rotation interne du poignet) avec force. Afin de diagnostiquer cette pathologie, une échographie ou une IRM est nécessaire. Il est important de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une névrite cubitale ou d’un problème ligamentaire (souvent vus chez les athlètes).

Conséquences possibles

La conséquence la plus fréquente est la restriction des activités (difficulté à saisir un outil ou un bâton de golf, par exemple). La douleur peut également s’intensifier, surtout la nuit, créant des périodes d’insomnie. Une perte de mouvement du coude peut aussi survenir.

Traitements non chirurgicaux

Il existe plusieurs traitements alternatifs à la chirurgie lorsqu’une personne souffre d’une tendinite du coude/épitrochléite.

  • Les traitements comme la physiothérapie, l’ergothérapie, l’ostéopathie ou l’acuponcture guérissent plus de 90% des cas.
  • Si la douleur persiste après 3 mois de traitement et de repos, les injections de PRP (plasma riche en plaquettes) sous échoguidance sont considérées.
  • Si la douleur persiste après 6 mois de traitement et de repos, il est nécessaire d’obtenir une imagerie par échographie ou IRM et l’avis du chirurgien orthopédiste afin d’évaluer la possibilité chirurgicale.

À retenir sur le traitement par PRP (injection de plasma riche en plaquettes)

  • Prise de sang dès l’arrivée et centrifugation du sang pour concentrer les plaquettes.
  • Réinjection du plasma sous échographie.
  • Durée de l’intervention : 30 minutes
  • Ne pas prendre d’anti-inflammatoires 2 semaines avant et 4 semaines après l’injection.
  • Reprise progressive des activités.
  • Taux de guérison de 75% (4-5 mois de traitement).

Traitement chirurgical

La méthode utilisée est une ténotomie, débridement et réparation du tendon. Il s’agit de nettoyer le tendon abimé, relâcher la tension excessive et laisser cicatriser avec les muscles voisins.

À retenir sur la chirurgie

  • Chirurgie d’un jour.
  • Petite incision de 2 à 3 cm seulement.
  • Durée de l’intervention entre 30 et 45 minutes.
  • Anesthésie locale – Le patient est éveillé pendant l’intervention.

Récupération post-chirurgicale

Le patient retourne à la maison tout de suite après l’intervention avec son accompagnateur. Le coude peut être mobilisé immédiatement après la chirurgie. La prise d’antidouleurs est nécessaire pendant 2 à 3 jours après la chirurgie.

À retenir sur la récupération

  • La physiothérapie sera conseillée au besoin.
  • Reprise des activités non physiques dès le lendemain, si la douleur le permet.
  • Reprise des activités légères dès la première semaine (cuisine, conduite automobile, écriture, ordinateur).
  • Reprise progressive des activités physiques 6 à 8 semaines après la chirurgie. Sports légers (golf) environ 2 mois après la chirurgie et sports lourds (tennis) environ 4 mois après la chirurgie.
  • La guérison complète requiert normalement 4 à 6 mois.
  • Le taux de réussite de 90% à 95%.
  • Complication relativement rares (<1%)

Contactez-nous dès maintenant.
Il nous fera plaisir de vous donner rendez-vous pour une consultation et un traitement dans les prochains jours.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Noté 5 étoiles sur plus de 130 commentaires
Dr Beauchamp dans les médias

Soulagez votre douleur rapidement

Dr Marc Beauchamp: votre expert pour les douleurs à l’épaule et au coude