Luxation récidivante de l’épaule

Comment reconnaître une luxation récidivante de l’épaule?

Couramment nommée dislocation de l’épaule, une luxation survient lorsque la capsule, les ligaments ou le labrum de l’épaule se rompent ou se détachent de l’os. Un déficit au niveau de l’articulation s’installe alors. Si d’autres épisodes de luxation de l’épaule surviennent suite à ce traumatisme, nous avons affaire à la luxation récidivante.

Conséquences possibles

Une blessure ou un traumatisme à l’épaule peut occasionner une luxation. Chaque fois qu’une luxation survient, il y a un risque d’aggravation des dommages et une destruction progressive de l’épaule peut être engagée. Cette situation évolue vers l’arthrose précoce de l’épaule.

Traitements non chirurgicaux

Il existe plusieurs traitements alternatifs à la chirurgie lorsqu’une personne souffre d’une luxation récidivante de l’épaule.

  • La physiothérapie est le traitement de choix après une première luxation.
  • La physiothérapie est le traitement de choix pour les luxations multidirectionnelles chez les personnes avec un problème de laxité ligamentaire au-delà de la norme.

Traitement chirurgical

Le but de l’intervention chirurgicale est d’empêcher les ‘’déboitements’’ répétitifs qui provoquent la dégradation et une perte fonctionnelle de l’épaule. Trois scénarios sont possibles :

  • Si le ligament est déchiré ou si le labrum est avulsé de l’os, une réparation par approche arthroscopique est suggérée. Il s’agit de réparer ou de réinsérer le complexe capsulo-labral. Parfois, il est aussi nécessaire de procéder à une plicature de la capsule (chirurgie de Bankart +/- plicature).
  • Si un fragment d’os important a été avulsé, une chirurgie ouverte avec transfert osseux est parfois nécessaire (chirurgie de Latarjet).
  • Si un dommage important est survenu à l’arrière de la tête humérale (lésion dite de ‘’Hill-sach’’, un remplissage de la cavité s’ajoute parfois à la technique : il s’agit d’insérer le tendon de la coiffe des rotateurs dans une cavité.

À retenir sur la chirurgie

  • Chirurgie d’un jour par arthroscopie (très petites incisions à l’aide d’instruments miniaturisés).
  • Durée de l’intervention entre 45 et 90 minutes.
  • Anesthésie régionale (l’ensemble de l’épaule et du membre supérieur est gelé) par un anesthésiste. Le patient est éveillé pendant l’intervention.
  • Si le patient souhaite une sédation, un calmant courte action peut lui être administré.

Récupération post-chirurgicale

Le patient retourne à la maison environ une heure après l’intervention avec son accompagnateur. L’épaule «dégèle» 6 à 18 heures plus tard. La prise d’antidouleurs est nécessaire pendant les premiers jours suivant la chirurgie. Un suivi postopératoire est requis 2 semaines après l’intervention afin de retirer les points de suture.

À retenir sur la récupération

  • Immobilisation par une attelle (fournie à la chirurgie) pendant 3 semaines.
  • La physiothérapie est essentielle 3 à 4 semaines après la chirurgie.
  • Reprise des activités non physiques dès le lendemain, si la douleur le permet.
  • Reprise des activités légères dès la première semaine (cuisine, conduite automobile, écriture, ordinateur, école).
  • Reprise progressive des activités physiques (variable d’une personne à l’autre).
  • La guérison complète requiert normalement 5 à 6 mois.
  • Le taux de réussite de 85 à 95%.

Contactez-nous dès maintenant.
Il nous fera plaisir de vous donner rendez-vous pour une consultation et un traitement dans les prochains jours.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Noté 5 étoiles sur plus de 130 commentaires
Dr Beauchamp dans les médias

Soulagez votre douleur rapidement

Dr Marc Beauchamp: votre expert pour les douleurs à l’épaule et au coude