Déchirure de la coiffe des rotateurs

Retrouvez votre qualité de vie.

Comment reconnaître une déchirure de la coiffe des rotateurs?

La déchirure de la coiffe des rotateurs provoque le détachement du tendon de son insertion à l’os huméral. Elle affecte surtout le sus-épineux, mais touche aussi d’autres tendons. Une douleur à l’effort accompagnée d’une faiblesse à l’épaule est remarquée et il n’est pas rare de noter également une diminution de la mobilité. Une imagerie par résonance magnétique (IRM) ou une échographie sont nécessaires pour le diagnostic.

Conséquences possibles

Cette condition peut survenir de façon insidieuse et progressive par frottement, accrochage chronique ou suite à un traumatisme. Un tendon complètement déchiré (pleine épaisseur) implique que le muscle détaché se transforme en graisse. Conséquence : il s’atrophie. Cette atrophie, si elle devient chronique, peut devenir irréversible.

Traitements non chirurgicaux

Il existe plusieurs traitements alternatifs à la chirurgie lorsqu’une personne souffre d’une déchirure de la coiffe des rotateurs.

  • Certaines déchirures petites ou peu douloureuses peuvent être traitées par physiothérapie.
  • L’infiltration de cortisone est utilisée avec précautions, car elle peut aggraver la déchirure.
  • Certaines déchirures trop chroniques (non opérables) peuvent être traitées par physiothérapie ou injections cortisonées.

Traitement chirurgical

Dans le cas d’un déficit important, l’épaule doit être réparée chirurgicalement. Plus un tendon est déchiré et réparé tôt après l’événement, meilleures sont les chances de guérir sans séquelles.

À retenir sur la chirurgie

  • Chirurgie d’un jour par arthroscopie très petites incisions à l’aide d’instruments miniaturisés).
  • Durée de l’intervention entre 45 et 90 minutes.
  • Anesthésie régionale (l’ensemble de l’épaule et du membre supérieur est gelé) par un anesthésiste. Le patient est éveillé pendant l’intervention.
  • Si le patient souhaite une sédation, un calmant courte action peut lui être administré.

Récupération post-chirurgicale

Le patient retourne à la maison environ une heure après l’intervention avec son accompagnateur. L’épaule «dégèle» 6 à 18 heures plus tard. La prise d’antidouleurs est conseillée pendant les premiers jours suivant la chirurgie. Un suivi postopératoire est nécessaire 2 semaines après l’intervention afin de retirer les points de suture.

À retenir sur la récupération

  • Reprise des activités non physiques dès le lendemain, si la douleur le permet.
  • Reprise des activités légères quelques jours après la chirurgie (cuisine, conduite automobile, écriture, ordinateur).
  • Des exercices pendulaires doivent être pratiqués dès les premiers jours afin d’éviter la création d’adhérence
  • Reprise des activités plus exigeantes après 2 à 3 mois (entraînement physique, natation, tennis, menuiserie). Il est important de laisser cicatriser avant de commencer les exercices de renforcement et ainsi éviter une nouvelle déchirure.
  • Taux de guérison de 90%.
  • Taux de complication inférieur à 1 %.

Contactez-nous dès maintenant.
Il nous fera plaisir de vous donner rendez-vous pour une consultation et un traitement dans les prochains jours.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Noté 5 étoiles sur plus de 130 commentaires
Dr Beauchamp dans les médias

Soulagez votre douleur rapidement

Dr Marc Beauchamp: votre expert pour les douleurs à l’épaule et au coude

Témoignage d’un de nos patients

« Je voudrais remercier le Docteur Marc Beauchamp pour mon opération à l’épaule. J’avais une déchirure massive de la coiffe du rotateur et du biceps (…) en 4 mois j’ai repris toutes mes activités. C’est le plus beau cadeau que je me suis fait. Je me sentais en sécurité avec lui. Je vous le recommande, c’est un génie. Merci encore Docteur Beauchamp. » J-C. B.