Anesthésie régionale et locale

Pourquoi se faire endormir?

Nous assistons ces dernières années à une évolution spectaculaire des techniques d’anesthésie. Actuellement, la tendance est d’effectuer de plus en plus d’interventions sans anesthésie générale; uniquement avec :

  • des blocs locaux : injections d’anesthésiques à l’endroit opéré
  • des blocs régionaux : anesthésie des nerfs périphériques
  • des blocs rachidiens ou parfois épiduraux

Anesthésie locale:

L’anesthésie agira sur une partie précise du corps (comme chez le dentiste)

Les avantages de l’anesthésie locale :

  • Le patient est réveillé durant la chirurgie
  • Pas besoin d’être à jeun
  • Retour à la maison après la chirurgie
  • Moins de risques d’effets secondaires
  • Diminution des complications
  • Récupération plus rapide, pas de paralysie temporaire

Anesthésie régionale:

  • L’anesthésie régionale agira sur une région du corps (pas de dodo complet)
  • Un nerf périphérique est « bloqué » par une injection guidée par échographie
  • Il y a absence de douleur et une paralysie temporaire (12 à 18 heures) du membre bloqué
  • La paralysie temporaire, rarement peut durer 2 jours
  • Une sédation (calmant) peut être ajoutée pour augmenter le confort du patient

Les avantages de l’anesthésie régionale :

  • Retour à la maison la même journée avec un accompagnateur
  • Moins de risques et d’effets secondaires
  • Diminution des complications
  • Récupération plus rapide
Lire plus

La plupart des interventions arthroscopiques de l’épaule, du coude et du genou peuvent aujourd’hui se faire sans anesthésie générale. Une légère sédation est parfois administrée pour augmenter le confort du patient. Une récupération plus rapide après la chirurgie est obtenue, ainsi qu’une diminution du risque anesthésique.

Au cours des dernières années, Dr Beauchamp a eu la chance de contribuer à l’avancement de la recherche clinique. Il a en effet développé de nouvelles techniques d’anesthésie locale lors des chirurgies de l’épaule. Elles sont très profitables aux patients chez qui les autres types d’anesthésie sont trop risqués.
Cette nouvelle expertise a été le sujet d’un article dans « The Journal of Shoulder and Elbow Surgery» publié en septembre 2009.

Gardons à l’esprit que dans le cas de certaines interventions, l’anesthésie générale demeure la meilleure solution.

Contactez-nous dès maintenant.
Il nous fera plaisir de vous donner rendez-vous pour une consultation et un traitement dans les prochains jours.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

 

Noté 5 étoiles sur plus de 130 commentaires
Dr Beauchamp dans les médias

Soulagez votre douleur rapidement

Dr Marc Beauchamp: votre expert pour les douleurs à l’épaule et au coude