J’ai mal au coude, qu’est-ce que j’ai ?

Les douleurs au coude peuvent être le symptôme de différentes conditions. Le plus souvent, il s’agit de « tendinites » (épicondylite, épitrochléite, biceps distal), mais parfois, il peut s’agir d’arthrose ou d’une douleur référée provenant du cou ou de l’épaule

Voici quelques clés pour orienter le diagnostic :

a) Douleur située du côté externe sur une zone de quelques centimètres, augmentant si on ferme le poing avec force ou si on effectue une extension du poignet avec effort : probablement une épicon-dylite latérale (tennis elbow).

b) Douleur sur le côté externe mais aussi sur une large zone qui s’étend jusqu’au milieu de l’avant-bras ou encore au poignet, sans être vraiment augmentée par l’effort : probablement une douleur musculaire (myalgie) ou encore, l’irradiation d’une douleur provenant de plus haut (épaule ou cou).

c) Douleur antérieure, centrale, au creux du pli de coude et augmentant lors de la flexion active ou de la la rotation externe de l’avant-bras (supination): problème au tendon biceps distal.

d) Douleur interne sur quelques centimètres augmentant avec la torsion interne de l’avant-bras (pronation) ou la flexion active du poignet : probablement une épitrochléite (golfer’s elbow)

e) Douleur postérieure qui survient lors de l’extension forcée passive du coude, avec perte de mouvement : arthrose du coude ou fragments intra-articulaires (souris)

f) Douleur diffuse avec gonflement : synovite, arthrite ou arthrose

g) Douleur interne augmentée par le contact direct ou la flexion complète du coude, accompagnée de l’engourdissement de l’annulaire et de l’auriculaire (4e et 5e doigts) : névrite du nerf cubital, ou compression du nerf cubital au coude (si associée à l’atrophie des muscles de la main)