Tendinites et déchirures du biceps distal

Un surentraînement ou une contraction contrariée et soudaine du biceps sont habituellement à l’origine de ce type de blessure.

Dans la tendinite, il y aura une douleur profonde au creux du coude lors de la flexion du coude ou de la torsion externe de l’avant-bras (supination).

Dans les cas de rupture, une douleur intense avec sensation de craquement surviendra. Parfois on observe une migration du muscle biceps vers le haut et souvent, il y a un hématome du côté interne du coude.

Dans les cas de rupture, il faut traiter comme une urgence ; consultation immédiate en chirurgie orthopédique et imagerie (IRM ou échographie). Chez le patient actif et en santé, la chirurgie de réparation doit idéalement se faire dans les deux semaines suivant la lésion. Aussi, si le patient est peu actif, on peut décider de traiter seulement en physiothérapie et dans ce cas, devoir admettre une perte de force du membre supérieur.

Pour les diagnostics manqués, une reconstruction tardive peut être tentée mais nécessitera le prélèvement d’un tendon sur autre site anatomique (ex. fascia lata) et le taux de réussite est moins élevé..

Dans les cas de tendinites simples, je recommande d’obtenir une IRM pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une déchirure partielle. Le traitement, c’est le repos. La guérison peut nécessiter de 6 à 12 mois.

L’infiltration du tendon biceps distal ne doit pas être faite car elle pourrait causer sa rupture.

« La déchirure du biceps distal est une urgence orthopédique et si la chirurgie est conseillée, elle doit être effectuée dès les premières semaines. »

« J’ai rencontré le Dr Beauchamp car j’avais une tendinite au coude qui durait depuis plusieurs années à cause entre autres, du golf. Il m a fait une échographie et il a vue immédiatement que j avais une déchirure à mon tendon. Il m a opère 3 jours après, le 14 mars 2018. Actuellement, je joue au golf 3 à 4 fois par semaine sans douleur. Merci Dr Beauchamp »

RateMDs