Montréal, Canada
Rendez-vous rapide :
514-922-4646
Dr MARC BEAUCHAMP MD FRCSC
Clinique Orthopédie privée Montréal, Canada Chirurgie épaule - coude - arthroscopie
Private orthopedic surgery Montreal, Canada
Anatomie de l’épauleProblèmes courantsBursite, tendinite et syndrome d’accrochageDéchirure de la coiffe des rotateursLuxation récidivante de l’épauleDéchirure du labrum (bourrelet) supérieur : lésion SLAPTendinite de la longue portion du bicepsDésordres de la clavicule distaleCapsulite de l’épauleArthrose de l’épaule
Anatomie du coude

Qu'est-ce qu'une tendinite de la longue portion du biceps,
et quand doit-on faire un traitement chirurgical ?

Le biceps est un muscle qui occupe la portion antérieure du bras et qui fait la rotation de l'avant-bras vers l'extérieur (supination). En complément, le biceps produit la flexion du coude et une certaine élévation du bras vers l'avant. Il n'y a qu'un seul tendon (biceps distal) qui s'attache au coude (à la tubérosité radiale). À l'épaule, il y a deux attaches : la 1ère (courte portion du biceps) au niveau de l'apophyse coracoïde de l'omoplate, la 2ème (longue portion du biceps) à l'intérieur de l'articulation gléno-humérale sur la portion supérieure du labrum.

Une inflammation peut survenir dans la gaine qui entoure la longue portion du biceps, que ce soit à l'intérieur de l'articulation ou encore, dans la gouttière bicipitale qui se situe juste à la sortie de l'articulation de l'épaule. Cette inflammation provoque en général une douleur sur la face antérieure de l'épaule : elle peut irradier la face antérieure du bras, le long du muscle biceps. Les épisodes inflammatoires qui surviennent peuvent être traités sans chirurgie, avec les méthodes traditionnelles (repos, glace, physiothérapie, ou infiltration de cortisonne). Dans certains cas, la portion du biceps qui est intra-articulaire à l'épaule peut être atteinte d'une déchirure progressive : lors d'une contraction avec force ou d'un étirement, il peut y avoir une rupture de cette portion. Lorsqu'elle survient, cette rupture peut se manifester par la migration du muscle biceps vers le pli du coude (distalement). Une rupture spontanée du biceps a rarement un impact sur les capacités fonctionnelles et n'est pas accompagnée de douleurs chroniques. Il est donc très rare que l'on doive réparer ce tendon. La conséquence la plus déplorable de cette rupture est d'abord et avant tout esthétique.

Les chirurgies traitant les désordres de la longue portion du biceps sont réservées aux problèmes de douleur chronique avec déchirure partielle du tendon. Le traitement complète la déchirure sur le site de sa jonction avec le labrum supérieur (ténolyse de la longue portion du biceps) et possiblement, réinsère le tendon biceps dans l'humérus (ténodèse de la longue portion du biceps). Ce type d'intervention peut être combiné avec une chirurgie de réparation de la coiffe des rotateurs puisqu'une déchirure de la longue portion du biceps est accompagnée d'une déchirure de la coiffe des rotateurs (donc l'observation d'une rupture de la longue portion du biceps doit nous rendre vigilent à ce diagnostic).

Copyright 2011 © Dr. Marc Beauchamp M.D.
Conception Web :: astronautes.ca :: © 2011