Rendez-vous rapide :
Montréal, Canada 514-509-2000
Extérieur de Montréal 1 (866) 505-2016
Dr MARC BEAUCHAMP MD FRCSC
Clinique Orthopédie privée Montréal, Canada Chirurgie épaule - coude - arthroscopie
Private orthopedic surgery Montreal, Canada
Anatomie de l’épauleProblèmes courantsBursite, tendinite et syndrome d’accrochageDéchirure de la coiffe des rotateursLuxation récidivante de l’épauleDéchirure du labrum (bourrelet) supérieur : lésion SLAPTendinite de la longue portion du bicepsDésordres de la clavicule distaleCapsulite de l’épauleArthrose de l’épaule
Anatomie du coude
Cliquer ici pour visionner le module 3D

Désordres de la clavicule distale (acromio-claviculaire)

La clavicule distale s'articule sur l'acromion. Elle y est liée par une épaisse capsule. Elle s'attache aussi à l'apophyse coracoïde via deux puissants ligaments. Ces ligaments, suite à une chute, peuvent s'étirer ou se rompre (entorse acromio-claviculaire) selon un gradient de sévérité (grade 1 à 6).

Traitement de l'entorse acromio-claviculaire, quand opérer?

L'opération n'est presque jamais nécessaire. Les grades les plus fréquents (1 et 2), bien qu'ils soient très douloureux durant les premières semaines, répondent très bien aux traitements conservateurs (repos, glace, physiothérapie, mobilisation précoce). Le grade 3 est le stade intermédiaire et correspond à la dissociation complète entre la clavicule et l'acromion ainsi qu'à la ptose du membre supérieur en entier. Cela paraît de prime abord horrible et inacceptable mais une fois le préjudice esthétique accepté, la fonction redevient presque normale (de nombreux professionnels du hockey et du football vous le confirmeront). La chirurgie de réparation est quant à elle réservée à certains cas du grade 3, chez ceux et celles qui pratiquent des activités de haut niveau exigeant l'élévation complète du bras (ex. tennis professionnel) ou encore, aux très rares cas (extrêmes) des grades 4,5 et 6. La décision de procéder ou non à la chirurgie doit être prise très tôt car les reconstructions plus tardives ont un taux de réussite nettement inférieur à celui des chirurgies effectuées en phase aigue (i.e. dans les 3 ou 4 semaines suivant la lésion).

Arthrose acromio-claviculaire

L'arthrose acromio-claviculaire est un signe de vieillesse? Pas du tout. La dégénérescence apparaît dès la trentaine chez beaucoup de gens, surtout s'ils sont très actifs physiquement. Elle est fréquente chez les culturistes (avec lyse osseuse) adeptes du développé-couché (le « bench press ») et courante chez les plus de 50 ans. Rarement douloureuse, elle peut « s'allumer » suite à une chute ou un effort. La douleur est alors assez bien localisée à l'aspect supérieur de l'épaule. On a alors affaire à une synovite aigue qui se résorbera au bout de quelques semaines avec les traitements anti-inflammatoires ordinaires. Les cas plus rebelles peuvent nécessiter une injection de cortisone administrée par un ou une professionnel(le) de ce type d'infiltration (des plus difficile à réaliser).

La chirurgie pour l'arthrose acromio-claviculaire ?

II s'agit de l'excision du 1 cm terminal de la clavicule. Dans l'arthrose avancée, la couverture de cartilage de la clavicule distale s'est progressivement amincie jusqu'à disparaître complètement, laissant l'os dénudé entrer en contact direct avec l'acromion et causant la douleur. Le but de la résection est de créer un espace suffisant pour empêcher le contact os à os, contact qui s'accentue lorsque l'on croise le bras devant le thorax. L'espace nouvellement créé se remplit par la suite de fibrose cicatricielle indolore. Du coup, on excise les excroissances osseuses (ostéophytes) qui souvent, se forment avec les années en occupant l'espace au-dessus de la coiffe des rotateurs et provoquant l'accrochage mécanique. Cette chirurgie peut être effectuée par arthroscopie, associée ou pas avec l'acromioplastie.

Copyright 2011 © Dr. Marc Beauchamp M.D.
Conception Web :: astronautes.ca :: © 2011